Cinéma La Vie scolaire : à la manière de Laurent Cantet et avec un certain humour, Grand Corps Malade observe une classe d’ados défavorisés.

En 2008, Laurent Cantet plantait sa caméra dans une classe d’un lycée de banlieue pour observer le face-à-face entre un audacieux professeur de français, François Bégaudeau, et ses 24 élèves - dont quelques fortes personnalités. Résultat : Entre les murs, une Palme d’or et un film dont on peut dire aujourd’hui qu’il a fait… école. Et voilà que Grand Corps Malade et Mehdi Idir, comme dans Patients, observent la classe depuis l’extérieur, depuis le bureau du CPE.

(...)