Aujourd’hui, tout est question de chiffres. Lancée à la poursuite de Netflix (un objectif qui devrait être réalisé en 2026, selon Digital TV Research), Disney + ne compte pas dormir sur les lauriers de ses 94,9 millions d’abonnés. Et entend amplifier sa dynamique de croissance avec un nouveau service de streaming à destination d’un public plus adulte ou adolescent.

À partir de ce 23 février, Star proposera 200 films issus du catalogue de la Fox (Pretty Woman, Moulin Rouge…), 45 séries (Desperate Housewives, Black-ish, How I Met Your Mother, Prison Break, Glee, Grey’s Anatomy, Family Guy…) et, surtout, quatre nouvelles sagas.

Big Sky. Créée par David E. Kelley (Ally McBeal, The Practice, Big Little Lies), cette série entraîne les détectives privés Cassie Dewell (Kylie Bunbury) et Cody Hoyt (Ryan Phillippe) ainsi que l’ex-policière Jenny Hoyt (Katheryn Winnick) sur les traces d’un kidnappeur en série dans le Montana. Le suspense s’étalera durant 16 épisodes d’une heure. À noter la présence à l’affiche de Dedee Pfeiffer, la sœur de Michelle Pfeiffer, cette dernière étant l’épouse de David E. Kelley.

Love, Victor. Les scénaristes de This is Us, Isaac Aptaker et Elizabeth Berger, décrivent en dix épisodes de 30 minutes les tourments d’un ado en plein doute concernant ses choix de vie et sa sexualité.

Solar Opposites. Quatre Aliens débarquent sur Terre et jettent un regard très critique sur notre mode de vie dans cette série animée de 8 épisodes de 30 minutes.

Helstrom. Un frère et une sœur, nés d’un père serial killer sataniste et d’une mère sous l’influence d’un démon, tentent de résoudre des enquêtes surnaturelles. La série Marvel qui "dissèque nos peurs les plus profondes" a été arrêtée au bout de 10 épisodes de 45 minutes après des critiques acerbes en dépit d’effets visuels impressionnants.

Avec ce nouveau service, le prix de l’abonnement à Disney + passe, dès le 23 février, de 6,99 € par mois (69,99 € par an) à 8,99 € par mois (89,90 € par an).

À noter que les utilisateurs disposant déjà d’un abonnement mensuel conserveront leur tarif actuel jusqu’au 23 août 2021. Pour les abonnements annuels renouvelés avant le 23 août 2021, le prix restera à 69,99 € durant 12 mois, puis passera au nouveau montant.

Une hausse relativement faible, avec des souscriptions toujours moins chères que celles pour Netflix, mais qui a de l’importance quand on la multiplie par 94,9 millions de clients. Or, ce sont les chiffres, financiers et d’abonnements, qui feront la différence dans la guerre du streaming.