Scary Movie. Une farce arrosée de gros rouge qui tache et potache!

LOS ANGELES Des films comme Scream ou Souviens-toi l'été dernier ne sont en fait tout le monde le sait maintenant! que de vastes blagues prenant le spectateur pour le dernier des bêtas.

Avec Scary Movie , dont la sortie chez nous coïncide avec les réjouissances d'Halloween (ah! ah! ah! ah!!!), ce provocateur de Keenen Ivory Wayans ne veut rappeler que cela, lui qui, ici, pousse un peu plus loin le bouchon de la bouteille d'hémoglobine dont s'abreuvent les chefs-d'oeuvre précités.

Un zizi meurtrier!

Après scalpel, sa (fidèle) parodie de parodies les malheurs d'étudiants crétins aux prises avec un tueur qui se prend les pieds dans le tapis et grignote des Doritos s'avère tellement énorme, cra-cra, ridicule, amorale, vulgaire et bête à manger du foin qu'on ne peut empêcher, parfois malgré nous, nos zygomatiques de se lâcher. C'est le cas lorsque déboule une prof de gym à testicules du nom de Miss Man, lorsque Cindy envoie valser un vieux piano à la face du méchant ou lorsqu'un type se fait enfoncer la cervelle par un zizi flingueur. Mais ça l'est moins lorsqu'une black, rouble-fête d'une salle de ciné, expire sous les coups de couteau d'un auditoire exaspéré...

Vous l'avez compris, Scary Movie n'y va jamais avec le dos de la cuiller, cherche à amuser avec ce qui choque, y parvient par à-coups (de hache) et, au passage, en profite pour se foutre de la balle d'autres hits du box-office comme Titanic, Amistad, Usual Suspects, Le sixième sens, The Matrix ou Blair Witch Project. Dire que l'humour de Wayans qui n'épargne personne et surtout ses noirs de peau de semblables est assassin n'est donc pas vain, tout comme, avouons-le, les rires qu'il suscite.

Servie par une brochette de jeunes acteurs déjà vus dans des potacheries made in USA (ainsi Shannon Elizabeth alias Buffy, découverte grâce à American Pie), cette grinçante comédie a aussi à son affiche les deux frères de Keenen Ivory Wayans, Marlon, dans le rôle de Shorty le camé, et Shawn, dans celui de Ray, malabar porté sur les hommes...

Héroïne du carnage, la prometteuse Anna Faris (sorte de Cristina Ricci en mieux), pour sa part, a trouvé avec ceci une rampe de lancement qui a dû l'éclater un maximum. Jusqu'à la dernière image du film, du moins...

Quant à la plantureuse Carmen Electra (ex-sirène d' Alerte à Malibu) , que ses fans sachent qu'elle ouvre les hostilités (c'est le cas de l'écrire!) mais se fait zigouiller (en toute petite tenue) en quelques minutes, soit le temps de préparation d'un bon pop-corn. Cela dit, sans silicone dans les lolos, son compte aurait été réglé encore plus vite.

En un mot comme en cent, si les gags sans limites et d'un goût particulièrement douteux vous mettent généralement en appétit, vous ne manquerez pas de saliver face à ce Scary Movie qui a au moins le mérite d'aller au bout de ses envies. Et relègue au rang de conte de fées des satires d'autrefois du genre Y a-t-il un pilote dans l'avion?