La porte des secrets. Avant le cyclone

BRUXELLES C'est évidemment par le plus grand des hasards que ce film d'horreur tourné en Louisiane, dans une région située à mi-chemin entre La Nouvelle-Orléans et Baton Rouge, sort sur nos écrans, quelques jours à peine après la catastrophe naturelle qui a frappé cette partie des Etats-Unis. Pourtant, le tournage de La porte des secrets (Skeleton Key) n'a pas été de tout repos. Il fallut même le reporter d'un an en raison de la grossesse de Kate Hudson. La jeune actrice jadis révélée par Fausses rumeurs avait accepté le rôle principal de ce thriller d'angoisse après avoir refusé d'être la compagne de Spider-Man et le modèle du peintre Johannes Vermeer dans La jeune fille à la perle, pour le plus grand bonheur d'une certaine Scarlett Johansson!
Programmes, horaires, forum: tout le cinéma sur Cinebel

Dans le présent ouvrage, la belle Kate incarne Caroline, une infirmière à domicile qui est engagée pour s'occuper du mari souffrant d'une vieille femme dans leur maison décrépie située dans le delta de Louisiane. Fortement intriguée, dès le départ, par ce couple énigmatique, leur comportement bizarre et leur sombre demeure, elle décide d'en explorer les recoins, à l'aide d'un passe-partout. C'est dans une pièce cachée du grenier qu'elle va faire une terrifiante découverte...

Magie noire et terreur d'ambiance sont les deux points d'accroche de ce film assez réussi dans le genre, bien qu'il s'agisse en l'occurrence de la première tentative en la matière du Britannique Iain Softley, dont le premier film Backbeat - consacré au début des Beatles - a laissé de meilleurs souvenirs cinéphiliques que Les ailes de la colombe et K-Pax pourtant plus célèbres. Ecrit par Ehren Kruger (Scream 3, Le cercle version US, Arlington Road), le film tient ses promesses avec un certain brio, malgré quelques grosses ficelles et brouillages de pistes prévisibles. Les amateurs du genre ne seront pas déçus et c'est bien ça qui compte.

© La Dernière Heure 2005