Cinéma Le créateur du comic-book qui a inspiré le célèbre film avec Jim Carrey envisage un reboot porté par un personnage féminin.

25 ans après avoir été jeté d’un pont par Stanley Ipkiss - alias Jim Carrey -, le terriblement drôle The Mask pourrait refaire surface sous les traits d’une héroïne. En effet, pour souffler les bougies de son quart de siècle, la comédie de Chuck Russell (1994) pourrait redonner le vert-ige à tous ses fans.

Mike Richardson, le créateur du comic-book original et producteur du film ayant déclaré à Forbes qu’il avait encore quelques projets pour son célèbre masque vert. Pour rappel, cet artefact ancestral offrait à son porteur des pouvoirs sans limite, lui permettant notamment de faire danser la salsa à un escadron de police, de transformer un ballon en mitrailleuse ou de braquer une banque en 3 secondes chrono. "J’aimerais voir une comédienne à l’humour physique dans le rôle", a ainsi lancé Mike Richardson à Forbes. "J’ai quelqu’un en tête, mais je ne dirai pas son nom. Nous allons devoir être très convaincants pour la persuader, mais nous verrons bien… On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Nous avons quelques idées."

L’idée du producteur est aussi de faire oublier le piètre Fils du Mask sorti en 2005, pour les dix ans du film. "J’aimerais que ça soit un autre film de personnage, à propos de quelqu’un qui se retrouve confronté au pouvoir absolu, conclut-il. Stan Lee disait qu’un grand pouvoir impliquait de grandes responsabilités, mais je préfère utiliser un proverbe plus ancien selon lequel le pouvoir absolu corrompt de manière absolue."

Pour rappel, The Mask avait un budget de 23 millions de dollars et il en avait rapporté plus de 350 millions. Seule inconnue : un reboot avec ou sans Jim, la star du film ? Ce serait pourtant Carrey-ment… splendiiiide s’il était lui aussi de cette nouvelle partie verte. Tout comme Cameron Diaz pour qui The Mask reste le film qui l’a rendue célèbre (même si certains diront que c’est son gel dans les cheveux pour Mary à tout prix).