Quelques anachronismes et quelques erreurs techniques se sont glissés dans le film Titanic

LOS ANGELES Le 15 avril, cela fera 100 ans que « l 'insubmersible » Titanic disparaissait. En 1997 sort dans les salles Titanic, le film qui marquera l'histoire du cinéma américain. Onze Oscars dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Et pourtant, nul n'est parfait. Même pas James Cameron. L'émission « Faux Raccord » a passé au peigne fin le film mettant en scène Leonardo Dicaprio et Kate Winslet. Et même le deuxième plus gros succès mondial au box-office, après Avatar, a ses petits couacs.

Certaines petites erreurs techniques ou détails ont été relevés par l'émission: les cheveux en bataille de Léo qui sont parfaitement coiffés sur le plan suivant, une vitre cassée et partiellement reconstituée par la suite. Autre détail: Rose frappe de toutes ses forces l'un des matelots. Ce dernier a déjà du sang dans sa main. Il l'applique ensuite d'un geste furtif sur son nez et au plan suivant, il saigne du nez. Les erreurs relevées le sont au ralenti évidemment.

Ce qui est plus embêtant, ce sont peut-être les anachronismes flagrants qui ont été relevés par l'émission. Le Titanic a coulé en 1912 et bien que le lac Wissota, un lac artificiel, ait été construit en 1917, Jack et son père y sont allés pour faire de la pêche sur la glace. Autre erreur dans le temps: le tableau « Les Nymphéas » de Monet qui a été peint entre 1920 et 1926 et qui se retrouve sur le Titanic en 1912. Sur ce coup, James aurait dû être plus méticuleux.

Ces petits détails n'enlèvent rien évidemment au film de James Cameron qui est en ce moment dans les salles en version 3D. L'occasion pour de nombreux spectateurs de verser à nouveau toutes les larmes de leur corps sur la belle romance entre Jack et Rose.

© La Dernière Heure 2012