C'est la raison pour laquelle le cinéaste ne veut plus tourner de comédie.

Si les internautes portent Todd Phillips et son Joker dans leur cœur, l’inverse n’est pas nécessairement vrai. Le cinéaste, aux commandes de la trilogie Very Bad Trips et du peu mémorable Starsky et Hutch, a généré de belles polémiques sur les forums en expliquant, dans une interview à Vanity Fair, pourquoi il ne tournait plus de comédies.

“Essayez d’être drôle maintenant dans cette société éveillée et consciente, y déclare-t-il. Il y a eu pléthore d’articles expliquant pourquoi les comédies ne fonctionnent plus. Je vais vous dire pourquoi, parce que tous les mecs vraiment drôles lâchent l’affaire par peur d’offenser les gens. C’est dur de se disputer ("argue" peut aussi se traduire par "débattre", ndlr) avec 30 millions de personnes sur Twitter. C’est vraiment impossible, non ? Du coup, tu te dis ‘J’arrête’. Je m’arrête, et vous savez quoi ? Toutes mes comédies ont un point commun – et je pense que c’est le cas de toutes les comédies – elles sont irrévérencieuses. Du coup, je me suis dit ‘Comment faire un film irrévérencieux tout en emmerdant la comédie ? Je sais, prenons l’univers des comics et tordons-lui le cou.’ C’est comme ça que j’ai eu l’idée de faire Joker.”

Dans le registre vexatoire, il a réussi à faire d’une pierre deux coups. Sa sortie n’a manifestement pas plu à de nombreux accros d’Internet (il s’y fait notamment qualifier de “blaireau”…) ni aux réalisateurs de comédies qui, comme Taika Waititi (le metteur en scène de la satire Jojo Rabbit) n’ont pas manqué de se payer sa tête. 

Pas sûr que ce soit la déclaration la plus heureuse pour espérer décrocher un Oscar.