C'est un événement unique dans l'histoire du cinéma: Tom Cruise s'apprête à devenir la star du tout premier film tourné réellement dans l'espace. La Nasa a donné son accord, la fusée SpaceX d'Elon Musk est déjà réservée pour le mois d'octobre de cette année et, à en croire le réalisateur Doug Liman, tout est déjà réglé: " Ça n'est pas un projet abstrait, on va le faire ce film ! On n'en parlerait pas si on n'avait pas déjà réglé toutes les histoires d'assurance."

Seul petit souci: le prix du voyage. Chaque siège dans la fusée qui amènera Tom Cruise vers ISS coûte 50 millions de dollars. Vu que le réalisateur et au moins un technicien devraient être du voyage, cela fait déjà grimper la note à un minimum de 150 millions de dollars. Sans avoir tourné la moindre image, ni pris en compte les assurances (certainement pas bon marché) ni le salaire de toute l'équipe. Or, le film toujours sans titre actuellement devait, en principe, disposer d'un budget de 200 millions de dollars. Qu'il sera donc impossible de respecter. Lui aussi risque donc aussi de grimper au firmament.