Ce n’est un secret pour personne, sur les plateaux de tournage de la saga Mission Impossible, le boss, c’est Tom Cruise. Il en est un de producteurs. Un patron qui n’entend pas se laisser marcher sur les pieds et ne badine pas avec la sécurité, à quelque niveau que ce soit. Normal lorsqu’on effectue soi-même la plupart si pas toutes les cascades à tourner.

Il n’est pas plus laxiste lorsqu’il s’agit du respect des mesures de sécurité imposées par la situation sanitaire et il l’a fait savoir de façon véhémente à ses équipes. Dans un enregistrement audio publié par The Sun, on peut entendre l’acteur piquer une colère noire contre ceux qui tournent actuellement Mission Impossible 7 avec lui, dans des studios installés sur une ancienne base militaire britannique transformée en camp retranché Covid friendly. “Nous créons des milliers d’emplois pour vous, fils de p****", l’entend-on hurler. Je ne veux plus jamais voir ça. Jamais ! Et si vous n’êtes pas virés et que je vous vois faire ça encore une fois, vous êtes virés. Si quelqu’un de cette équipe le fait, ça y est. Toi, toi et toi aussi. Et toi, ne refais plus jamais ça. Pas d’excuse.”


Si Tom Cruise est hors de lui, c’est en raison de la menace que le non-respect des consignes de sécurité Covid fait planer sur le bouclage du septième volet de Mission Impossible. Déjà fortement perturbé en raison du premier confinement, il a aussi été impacté par un accident qui a mis le feu à du matériel. Tout cela a pour conséquence un retard considérable qui entraîne des coûts supplémentaires qui le sont tout autant et menace la date de sortie déjà reportée à novembre 2021.

© Reporters

“Les producteurs croient en nous et en ce que l’on fait. Je suis au téléphone avec chacun des p***tains de studios la nuit, des compagnies d’assurances, des producteurs. Ils nous regardent et nous ont choisis pour faire leurs films”, vocifère Tom Cruise à l’adresse de membres de ses équipes. “Pas d’excuse, leur assène-t-il. Vous pouvez vous en plaindre aux gens qui ont perdu leur p***tain d’emploi parce que notre industrie s’éteint. Elle ne paiera pas pour leur nourriture ou l’éducation de leurs enfants. C’est avec ça que je dors chaque nuit. Le futur de cette p***tain d’industrie.”

“Suis-je clair ? Avez-vous bien compris ce que je veux, la responsabilité qui repose sur vous ?, conclut-il. J’en appelle à votre raison. Et si vous n’êtes pas capables d’entendre raison, vous serez virés.” Étant donné le savon, on imagine la pression exercée en ce moment sur les épaules de l'acteur et producteur américain.