Alors que Mission : impossible 5 sort mercredi chez nous, la suite est d’ores et déjà annoncée.

Qu’il paraît loin le temps où Tom Cruise était considéré comme fini par le Tout-Hollywood. Quatre années seulement se sont pourtant écoulées depuis l’humiliation de Mission : impossible - Protocole fantôme. À l’époque, pour ne pas se faire éjecter purement et simplement de la saga, il avait été contraint de partager la vedette avec son successeur désigné, Jérémy Renner, et d’accepter des réductions drastiques de salaire. Aujourd’hui, la donne est complètement inversée. Et les producteurs s’empressent de faire des ponts d’or au petit Tom pour qu’à 53 ans, il reprenne encore et toujours du service.

Preuve de son retour en grâce dans les grands studios, les producteurs ont à peine attendu le week-end de sortie américain de Mission : impossible - Rogue nation (dans nos salles dès ce mercredi, et nous vous le recommandons chaudement) pour déjà annoncer la mise en chantier d’un sixième volet. "Nous sommes très heureux de développer ce film avec Tom, a lancé Rob Moore, le vice-président de la Paramount. Il ne fait aucun doute qu’Ethan Hunt mérite une autre aventure."

Il faut dire que le cinquième opus, encensé par la critique américaine, réalise des résultats supérieurs à toutes les prévisions dès son week-end d’ouverture : 56 millions de dollars de recettes en salles aux États-Unis et 65 millions supplémentaires sur le marché international, c’est 40% de plus que les estimations du studio lui-même.

Beau joueur, Tom Cruise s’est empressé de donner son aval au projet. "Nous commençons à y travailler dès maintenant, a-t-il annoncé dans le Daily Show. Le tournage débutera probablement l’été prochain."

D’ici là, il va enchaîner les suites, avec Top Gun 2 et Jack Reacher never go back avant, d’envisager, selon ses propres dires, de poursuivre l’aventure Edge of Tomorrow. C’est sûr, sa période de disgrâce n’est plus qu’un mauvais souvenir.