Twilight – Révélation 2. La fin de l’aventure d’Edward et Bella ne fera craquer que les cœurs tendres

BRUXELLES RÉSUMÉ. La vie est peut-être généralement éternelle pour les vampires, mais pas plus reposante pour autant. À peine le temps de profiter de ses sens aigus et déjà Bella se met à trembler pour tous les membres de son clan. À cause de sa fille, Renesmée, qui grandit à une vitesse hallucinante. Les tout-puissants Volturi la considèrent en effet comme une Immortelle, une menace pour tous les vampires. Elle doit donc disparaître avant de devenir trop puissante. La guerre, pour le moins déséquilibrée, paraît inévitable entre les Cullen et les suceurs de sang venus d’Italie.

((;;;

NOTRE AVIS. Bill Condon fait absolument tout ce que ses fans attendent de lui dans ce dernier (provisoirement, voir ci-dessous) opus de la saga. Et une petite couche d’eau de rose par-ci, et des louches de grands sentiments par-là, le tout truffé de grandes déclarations d’amour définitives : pendant les trois quarts du film, le fantastique se cristallise en une bonne grosse sucrerie à même de faire craquer tous les cœurs tendres.

Sans oublier, naturellement, l’indispensable scène d’amour au coin du feu avec des bras stratégiquement placés pour que les âmes sensibles ne soient pas choquées.

Preuve de l’importance de la bleuette marquée de grandes unions : le conflit annoncé d’entrée de jeu n’arrive qu’au bout d’une heure et quart de gentilles discussions familiales. Il s’agit d’ailleurs de la seule véritable scène d’action. Plutôt impressionnante, avec ses décapitations en série, ses mâchoires pourfendues, les chutes dans les ravins ou les membres déchirés avec une facilité déconcertante. Pendant une bonne vingtaine de minutes, le show tient ses promesses y compris au niveau des effets spéciaux, pourtant franchement ridicules lors des premières courses en début de film. Sur le terrain de bataille, chacun fait montre de ses pouvoirs particuliers, comme infliger des douleurs à distance, manipuler les éléments, protéger les siens grâce à un bouclier télépathique (la spécialité de Bella) ou arracher des têtes à mains nues.

Cela ne suffit pas, hélas. On ne peut s’empêcher de regretter qu’une telle histoire n’ait pas échoué dans les mains d’un Christopher Nolan, par exemple. Jamais il n’aurait accepté de réduire les protagonistes au simple rang d’icônes trop lisses, sans véritable relief ni personnalité. Sans doute aurait-il filmé des conflits épiques pour mieux faire ressortir les grandes valeurs du récit au lieu d’en asperger chaque scène à coups de répliques de contes de fées entendues mille fois.

La seule vraie surprise vient du rôle très en retrait de Robert Pattinson, tandis que Taylor Lautner et, surtout, Kristen Stewart occupent l’avant de la scène. Pour le reste, tout est assez prévisible. Ni réussi ni raté, mais en deçà des espérances pour un feu d’artifice final, ce dernier volet de Twilight ne marquera pas les mémoires. Sauf des fans, pour qui les adieux à Edward et Bella risquent d’être déchirants...

Twilight – Révélation 2

Vampires

Réalisé par Bill Condon

Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner, Mackenzie Foy, Ashley Greene, Dakota Fanning

Durée 1 h 55



© La Dernière Heure 2012