La Coccinelle revient. Plus rutilante que jamais !

BRUXELLES Choupette est de retour! La dernière fois que notre VW était apparue sur grand écran, c'était en 1980. Depuis, hormis un téléfilm en 1997, elle était restée au garage. Ou plutôt chez un ferrailleur qui s'apprête à la réduire en pièces. C'est là que Maggie (Lindsay Lohan), une fille impétueuse qui rêve de devenir pilote comme son père, la trouve. Notre adolescente aurait espéré une vraie voiture de course, mais son paternel refuse qu'elle suive ses traces en se lançant dans une carrière bien trop dangereuse. Il pense qu'en offrant à sa fille une vieille coccinelle tout juste bonne pour la casse, il ne risque rien. Grave erreur, car Choupette en a encore sous le capot et va vite se mesurer avec les bolides les plus rapides des courses professionnelles...

La grande appréhension qu'on pouvait avoir, c'est qu'avec les progrès en matière d'effets spéciaux, notre Choupette soit recréée en images de synthèse et devienne en quelque sorte un personnage de dessin animé.

Ce n'est heureusement pas le cas. Les studios Disney n'ont eu recours aux effets spéciaux par ordinateur qu'à une ou deux reprises.

Pour le reste, tout a été tourné en vrai. Choupette exprime ses émotions essentiellement par des mouvements de phares et de rétroviseurs ou encore en pliant légèrement son pare-chocs avant. Pour y arriver, pas moins de 37 modèles différents (dont 4 entièrement robotisés) ont été réalisés. Mais le résultat à l'écran est réussi.

Tout cela ne révolutionne évidemment pas le cinéma, mais La Coccinelle revient constitue un divertissement familial mené à fond la caisse.

Découvrez les horaires et la bande-annonce de ce film sur www.cinebel.be

© La Dernière Heure 2005