Le président d'honneur du Fiff est en compétition pour Home

NAMUR Olivier Gourmet est un acteur heureux. Le film Home , de la réalisatrice franco-suisse Ursula Meier, correspond à ses attentes. Un film qui était projeté, hier soir, lors de la soirée d'ouverture du Festival international du film francophone de Namur (Fiff). Celui qui occupe le rôle de président d'honneur du festival est donc également en compétition cette année au côté d'Isabelle Huppert.

Home est un film qui aborde l'histoire d'une famille vivant au bord d'une autoroute en construction et un peu à l'abandon. Lorsque cette dernière est enfin mise en service, la famille décide de rester là coûte que coûte, malgré la maison qui tremble et le bruit assourdissant qui les fera basculer peu à peu dans une certaine folie. Un film subtil dans lequel l'autoroute et une radio autoroutière sont des personnages à part entière. "L'autoroute et la radioautoroute étaient très présentes dans le film, c'était réellement deux autres personnages. La maison dans laquelle nous tournions était construite en faux, ce qui rendait le bruit et les tremblements de la maison encore plus présents" , explique Olivier Gourmet qui commente pour nous le film : "La mère de famille s'est construite au bord de cette autoroute. Si elle s'en va, tout risque de s'écrouler. À un moment, mon personnage, le père, peut partir seul avec ses enfants, il ne le fera pas. Il espère alors qu'elle prendra la décision de partir d'elle-même. Peu à peu, il perdra pied, l'esprit et la raison pour basculer dans une certaine folie."

Isabelle Huppert joue l'épouse d'Olivier Gourmet dans le film; ce dernier garde d'ailleurs un excellent souvenir de cette collaboration : "C'est toujours agréable de rencontrer des gens qui ont une même approche sensible et semblable à la vôtre. Sur la façon de jouer et sur le scénario."

Et sur l'histoire, l'acteur, originaire de la province de Luxembourg, ne tarit pas d'éloges. "Durant le tournage, je ne vais pas voir les rushs. Je fais confiance au réalisateur. Je suis anxieux, impatient et inquiet. Mais j'adore vraiment le film. Cette singularité de l'histoire écrite par Ursula et sa manière de monter ce film comme elle le voulait. J'aime les gens qui gardent leur personnalité, qui ne font pas de film formaté. Bien souvent, ces gens ont un regard sincère sur le monde."

La prestation d'Olivier Gourmet est une nouvelle fois excellente. Isabelle Huppert est tout aussi crédible dans le rôle de cette femme emprisonnée dans cette maison vraiment invivable. Les trois acteurs qui interprètent les enfants du couple sont également assez justes.



© La Dernière Heure 2008