Le PDG de Disney, Bob Iger, reconnaît avoir voulu "en faire un peu trop, trop vite". Il a donc décidé de ralentir la cadence sur les prochains films dérivés de La guerre des étoiles.

L'échec financier Solo: A Star Wars Story (393 millions de dollars de recettes mondiales, pour un budget évalué entre 250 et 275 millions de dollars) n'a manifestement pas été digéré par Disney. Qui a décidé d'en tirer des conclusions. Bob Iger, son PDG, l'a annoncé dans une interview à The Hollywood Reporter. "J'ai pris la décision de la cadence, et en y repensant, je pense que l'erreur que j'ai faite - c'est ma responsabilité - a été de vourloir en faire un peu trop, trop vite."

© Disney

En conséquence, même s'il ne le dit qu'à demi-mots, plus question de sortir une suite ou un spin-off de Star Wars tous les ans, comme c'est le cas actuellement. Après la conclusion de la nanologie (l'Episode IX est attendu le 20 décembre 2019), es productions vont être espacées  "Nous sommes à un stade où nous allons devoir prendre des décisions sur ce qui suivra le film de J.J.Abrams. Mais je pense que nous allons être un peu plus prudents sur le volume et la cadence."

La quatrième trilogie et les films dérivés ne sont donc pas remis en question, mais juste le calendrier de leurs sorties.

© AFP