Star Wars Malgré des mesures de sécurité inouïes, l’histoire a failli fuiter. Mais Disney a récupéré le scénario avant la vente.

Les agences spécialisées dans la protection des grands studios et la mise en quarantaine des plateaux de tournage se frottent les mains. La paranoïa sécuritaire va littéralement exploser à Hollywood à l’avenir. Par la faute d’une des stars de Star Wars. Sa distraction a failli réduire à néant toutes les mesures draconiennes prises par Disney depuis de nombreux mois pour garder le secret autour du dernier volet de l’ennealogie. En effet, son script, oublié dans une chambre d’hôtel, s’est retrouvé en vente sur eBay !

Personne n’a eu le temps de l’acquérir : Disney a réussi à mettre tout de suite la main dessus et éviter les fuites catastrophiques à quelques semaines de la sortie tant attendue (le 18 décembre).

"Les acteurs le savaient, les mesures de sécurité sont complètement dingues, explique J.J. Abrams dans Good Morning America. Le studio est vraiment très nerveux concernant tout ce qui pourrait sortir. C’est pour cela qu’il n’existe qu’une poignée de scripts, imprimés sur un type de papier qui empêche toute copie. Et pourtant, un de nos acteurs, je ne dirai pas lequel - j’en ai envie mais je ne le ferai pas - l’a laissé sous son lit. Il a été trouvé par une personne en nettoyant la chambre. Il a été donné à quelqu’un d’autre, qui l’a proposé à la vente sur eBay."

Contrôles stricts

Une mésaventure inouïe, alors que la peur des fuites avait amené les dirigeants du studio à prendre des mesures de précaution dépassant l’entendement. Seuls les acteurs principaux avaient reçu la permission de détenir un scénario. Mark Hamill, figure historique de la saga, n’avait été autorisé qu’à détenir les passages le concernant. Pour les rôles secondaires, c’était encore pire : les interprètes ne pouvaient disposer que de la page concernant leur travail du jour. Pour consulter l’ensemble de l’histoire, il fallait se rendre dans une pièce spécialement aménagée, sous le regard méfiant de plusieurs gardes.

Après cet incident finalement sans conséquence, on n’ose même pas imaginer les nouvelles mesures de sécurité qui seront prises à l’avenir pour garantir le secret. De quoi faire le bonheur des firmes spécialistes dans les contrôles ultratechnologiques et rendre encore un peu plus stressant le travail des comédiens. Le distrait, dont le nom va forcément finir par circuler, ne s’est pas fait que des amis à Hollywood.

Anthony Daniels: "C-3PO va faire toutes sortes de choses bizarres"

Anthony Daniels a tombé le masque. Seul comédien présent dans les neuf volets de la saga Star Wars, il vient de dire adieu, à 73 ans, à son personnage fétiche, C-3PO. Mais sur un dernier coup d’éclat, si on l’en croit.

"Dans Les Derniers Jedi, j’étais devenu un meuble de décoration, ce que je regrette car Threepio (son surnom en anglais, NdlR) mérite mieux que ça", explique-t-il dans une interview à Empire. Avant d’expliquer un retournement de situation dans The Rise of Skywalker. "Il va faire toutes sortes de choses bizarres dans celui-ci. C’était un délice, une joie ! Je termine sur une bonne note. C’est ma troisième fin, et je pense que c’est la plus triste."

Voilà qui devrait exciter plus d’un fan, dont l’imagination avait déjà été enflammée par une première bande-annonce dans laquelle le robot doré apparaissait avec les yeux rouges (couleur du côté obscur de la Force) et non jaunes comme d’habitude. "Lors de mon dernier jour de tournage, après tant d’années, C-3PO n’a pas dit un mot. Rien, nada. N’est-ce pas étrange ? C’est vraiment ironique."