Les fans de cinéma ont pu découvrir l'actrice Daniele Watts dans le film oscarisé de Quentin Tarantino "Django Unchained" . Mais apparemment pas deux policiers de Los Angeles...

L'actrice afro-américaine affirme, en effet, avoir été "menottée et détenue" après avoir été confondue, par erreur, avec une prostituée le jeudi 11 septembre vers 15 heures dans un quartier bourgeois de Los Angeles. L'actrice a refusé, selon ses mots,  "d'accepter le fait qu'elle ait fait quelque chose de mal en montrant son affection (...) dans un lieu public." Daniele Watts venait d'embrasser son mari Brian James Lucas dans la rue.

Les policiers lui ont demandé ses papiers. Ce que Mme Watts a refusé. Menottée, elle a ensuite fondu en larmes. "Quand j'étais assise à l'arrière de la voiture de police, je me suis souvenu les innombrables fois où mon père est rentré frustré ou humilié par les policiers alors qu'il n'avait rien fait de mal" , écrit-elle sur Facebook. Le couple a rapidement été libéré.

La police de Los Angeles (LAPD) a indiqué dans un communiqué dimanche sur son site internet qu'elle avait "répondu à un appel radio" d'une personne qui dénonçait une "exhibition indécente" de la part d' "un homme et une femme à l'intérieur d'une Mercedes argent avec la porte ouverte ".

Cet incident se produit quelques semaines seulement après l' arrestation de Charles  Belk,  un producteur de films afro-américain qui avait été arrêté et menotté pendant six heures. La police l'accusait du vol dans une banque. Elle avait qualifié l'incident de "très regrettable."

© print screen twitter