L'heure est à la diversité dans l'univers Disney. Et malgré le mouvement #BlackLivesMatter, cela passe toujours aussi mal auprès des haters. Voici deux ans, Halle Bailey, une jeune chanteuse de R&B noire américaine avait subi une vague d'insultes impressionnante sur les réseaux sociaux lorsque Disney a annoncé qu'elle deviendra la nouvelle Ariel de La petite sirène. Aujourd'hui, c'est au tour d'une autre très jeune comédienne, Rachel Zegler, de se faire incendier sur Internet par une partie du public. La raison ? Disney vient de l'engager pour devenir la nouvelle Blanche-Neige. Or, cette Américaine dont les parents sont d'origine colombienne ou polonaise, est métisse. Ce qui lui vaut une multitude de commentaires du style "Pour la peau blanche comme la neige, on repassera". Voire bien pire.

Dans un premier temps, elle a publié des photos et vidéo d'elle habillée en Blanche-Neige face à son modèle, dans les parcs Disney, accompagnés de ces légendes: "Copine, on a plein de choses à se raconter" ou "Voilà un rêve qui devient réalité.". Puis, face aux réactions négatives, elle a ajouté ce message, selon le Los Angeles Times: "Oui, je suis Blanche-Neige et je ne vais pas me faire blanchir la peau pour ce rôle." Un tweet rapidement supprimé.

D'après le réalisateur Marc Webb, elle aurait fait la différence en chantant des morceaux de West Side Story, le film de Steven Spielberg attendu en fin d'année, dans lequel elle tient le rôle principal, celui de Maria. "Les capacités vocales extraordinaires de Rachel ne sont que le premier de ses dons. Sa force, son intelligence et son optimisme feront intégralement partie du plaisir de redécouvrir ce conte de fées classique de Disney."

D'après les premières indiscrétions, le film élargira l'univers du dessin animé de 1937 et proposera de nouvelles chansons, composées par le duo de La La Land, Benj Pasek et Justin Paul. Le tournage doit débuter l'an prochain.