Pour l’ensemble de l’industrie cinématographique, l’année 2020 est à marquer d’une pierre noire. Box-office catastrophique, tournages en berne, sorties reportées, le covid-19 a mis tout le 7e art K-O. Tout le 7e art ? Non, deux petits Belges résistent encore et toujours à l’infâme virus envahissant. Adil El Arbi et Bilall Fallah ont même fait beaucoup mieux que ça. Ils ont transformé des mois de morosités en période inoubliable.

Toujours en tête du box-office mondial grâce à Bad Boys for Life (425,6 millions $), les deux ont profité des mois d’inactivité pour peaufiner le très attendu Flic de Beverly Hills 4 avec Eddie Murphy, et, surtout, pour s’engager dans un des projets amenés à faire l’événement sur Disney + l’année prochaine. Marvel et la plateforme de streaming les ont en effet engagés, aux côtés de la réalisatrice pakistanaise Sharmeen Obaid-Chinoy (détentrice de deux Oscars des documentaires courts) et de la cinéaste Meera Menon (des épisodes de You, The Walking Dead ou The Punisher) pour réaliser la série Ms. Marvel. Soit les aventures de la toute première super-héroïne musulmane. Un fameux pas en avant en matière de diversité.

L’histoire sera centrée sur Kamala Khan, une adolescente de 16 ans vivant dans le New Jersey, tiraillée entre les traditions de sa famille pakistanaise et son envie de ressembler à Carol Danvers, à savoir Miss Marvel. Après une fugue, elle se retrouve dans un épais brouillard aux côtés de Miss Marvel, Captain America et Iron Man. Sans avoir le temps de se rendre compte de ce qui lui arrive, elle se réveille chez elle. Mais se découvre un étrange pouvoir, à savoir la capacité de se transformer en qui elle le désire. Et ainsi réaliser son rêve d’incarner Miss Marvel et de sauver ses amis des dangers qui les guettent.

Pour les deux cinéastes belges, qui s’étaient fait remarquer avec Black, se retrouver dans une saga aussi prestigieuse et importante constitue une extraordinaire reconnaissance de leur sens du divertissement. Et les propulser encore un peu plus vers les sommets hollywoodiens.

L’actrice principale n’a pas encore été sélectionnée. Pour elle aussi, cette nouvelle saga devrait constituer un fameux tremplin, puisque le grand manitou de Marvel, Kevin Feige, a déjà annoncé qu’elle sera intégrée dans les futures aventures d’autres super-héros destinées au grand écran. Avec, qui sait, peut-être Adil El Arbi et Bilall Fallah derrière la caméra...