Une vie à l'envers

Cinéma

Patrick Laurent

Publié le

L'étrange histoire de Benjamin Button

Super romantique

RÉSUMÉ À sa naissance, les médecins ne donnent que quelques jours à vivre au petit Benjamin. Qui souffre de tous les troubles possibles d'une grande vieillesse pour le moins précoce. Abandonné par son père et recueilli par Miss Queenie, l'adorable gérante d'un hospice, Benjamin grandit au milieu des petits vieux. Qui le prennent pour un des leurs. À cette nuance près que lui rajeunit d'année en année. Seule une jeune fille, Daisy, voit l'enfant en lui. Ce sera le grand amour de Benjamin. En dépit de la différence d'âge... en apparence.

NOTRE AVIS Spécialisé dans les films durs basés sur une narration peu conventionnelle (Seven, The game, Fight Club ou Zodiac), David Fincher aborde un genre nouveau pour lui : le drame romantico-fantastique.

Il le fait avec énormément d'élégance, de charme, de douceur. Par le biais d'un journal intime qu'une vieille femme au seuil de la mort, Daisy, demande à sa fille de lui lire.

Les flash-back sont truffés de personnages truculents, d'histoires d'amour décalées d'un ado qui semble avoir 60 ans ou d'un quinquagénaire beau comme un Brad Pitt à 20 ans, tout en gardant la romance avec Daisy comme fil rouge.

Tout cela se révèle moins cocasse qu'émouvant, moins cruel que follement romantique.

Cate Blanchett est magnifique d'un bout à l'autre, d'une infinie tendresse dans le regard, et on en connaît plus d'une qui sera ravie de passer près de 3 h avec Brad, sublimé par des maquillages et effets spéciaux formidables. Mais attention : les mouchoirs seront aussi de sortie...

L'étrange histoire de Benjamin Button : drame romantique. Réalisé par David Fincher. Avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Julia Ormond, Tilda Swinton. Durée 2h40. (www.benjaminbutton.be)

© La Dernière Heure 2009

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info