Netflix, HBO, Apple TV+ : toutes les plateformes de streaming ont considérablement augmenté leur nombre de souscripteurs aux États-Unis depuis le début du confinement.

La pandémie de coronavirus va laisser de nombreux secteurs économiques exsangues, voire détruits. Mais pas tous. Certains connaissent des croissances spectaculaires grâce au confinement. Depuis deux semaines, aux États-Unis, l'audience des chaîne de télé traditionnelles a augmenté de 14 %, les gamers sont 38 % plus nombreux et les accros à Internet ont vu leur nombre croître de 28 %.

Mais l'obligation de rester un maximum chez soi profite surtout aux plateformes de streaming. Selon une enquête menée par la société d'analyse Antenna, depuis le début de la crise, Disney + triple son nombre d'abonnements hebdomadaires par rapport aux semaines précédentes. Selon cette étude, la barre des 30 millions de souscripteurs devrait avoir été franchie.

Une tendance qui touche tous ses concurrents: HBO enregistre une même croissance de 90 %, Showtime de 78 % et Apple TV + 10 %. La croissance hebdomadaire de Netflix n'est pas la plus impressionnante (47 %), mais sur des volumes tellement supérieurs aux autres que dans les faits, il ne fait aucun doute qu'en termes d'abonnés, les résultats doivent être impressionnants. Concernant notre pays, aucun chiffre n'est communiqué. Mais comme Netflix n'y souffre quasiment d'aucune concurrence, on peut aussi miser sur une progression significative.