Will Smith devrait de nouveau voir la vie en bleu dans une suite totalement originale.

Il n’y avait pas besoin de longues études en Hollywoodologie ni d’un génie pour prédire que le studio Disney commanderait très rapidement une suite à un de ses plus gros succès de 2019, Aladdin.

Du haut de sa troisième place sur le podium des adaptations de dessins animés (loin derrière Le Roi Lion - 1,65 milliard $ - mais à quelques encablures de La Belle et la Bête - 1,26 milliard $), Aladdin avait créé une énorme surprise l’an dernier en amassant 1,05 milliard $ au box-office mondial.

Un résultat au-delà de toutes les attentes, dû en grande partie à la performance haute en couleur de Will Smith. En génie séducteur dont tout le monde était bleu (même lui…), il était parvenu à apporter des touches d’humour et de folie différentes de celles du regretté Robin Williams dans le film d’animation de 1992.

Sans lui, aucune suite ne paraît concevable. Même si sa présence n’a pas encore été confirmée, Disney devrait trouver les arguments pour le convaincre de participer à nouveau à l’aventure.

Selon Variety, qui a dévoilé l’information, les producteurs Dan Lin et Jonathan Eirich ont donné le feu vert à l’écriture d’une histoire originale. Pas question, donc, de se baser sur les suites du film d’animation.

Avant de contacter Guy Ritchie (le réalisateur), Will Smith (le Génie), Mena Massoud (Aladdin) et Naomi Scott (Jasmine), ils attendront de voir ce que prévoit le script proposé par Andrea Berloff (World Trade Center) et John Gatins (Kong : Skull Island). Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, cette "sequel" devrait sortir en salle, à une date non précisée, et non pas uniquement sur Disney +.