Gemini Man fait partie des pires flops de 2019.

Avec Gemini Man, les producteurs hollywoodiens pensaient avoir flairé le bon filon. Deux Will Smith pour le prix d’un, c’était une affaire en or. D’autant qu’il restait sur un triomphe commercial énorme, qu’il portait entièrement sur ses épaules, celui d’Aladdin. Mais, d’évidence, lui demander d’incarner un tueur à gages de haut vol traqué par… son propre clone au moment où il se verrait bien prendre sa retraite ne constituait pas une idée de génie. La performance technologique a été saluée (effets 4 K grâce au défilement de 120 images par seconde), mais personne n’a vraiment vu ce que cela apportait à un récit trop pauvre.

Pour Ang Lee, cela tourne aussi à la catastrophe. Pour la première fois de sa carrière, une de ses réalisations va perdre de l’argent. Et même une petite fortune. Avec 118 millions de recettes mondiales, le box-office ne permet en aucun cas de rentrer dans ses frais. En raison des techniques utilisées, le montant des dépenses s’est en effet élevé à 140 millions de dollars. Une coquette somme à laquelle il convient d’ajouter une bonne centaine de millions de dollars, destinés aux frais de promotion (et jamais comptabilisés dans les budgets…).

Selon les spécialistes des Majors, au final, si le marché chinois se montre plutôt réceptif, le studio perdra un minimum de 75 millions de dollars. C’est très loin du trou de 170 millions de dollars laissé cette année par X-Men : Dark Phoenix, mais cela fait quand même très mal au portefeuille. Et à toute l’industrie hollywoodienne, puisque les dix pires flops de 2019 lui ont fait perdre un demi-milliard de dollars.