Alors qu'il aurait pu passer une soirée rêvée en glanant son premier Oscar, Will Smith vit des heures compliquées un jour après la grande cérémonie.

L'interprète de Richard dans "La méthode Williams" n'a pas apprécié une blague faite par Chris Rock sur sa femme et n'a pas hésité à se lever pour le gifler devant la planète entière.

Un geste qui pourrait coûter cher à l'acteur. Si l'Académie a logiquement condamné ce geste, elle n'a pas (encore) évoqué un potentiel retrait de l'Oscar gagné par Will Smith.

Pourtant, un point du code de conduite de la cérémonie indique clairement "que la violence envers les autres participants n’est absolument pas autorisée et peut être sanctionnée".

Cependant, il existe ici un point d'ombre, selon des propos rapportés par le Daily Mail. "C'est une situation compliquée, car dans des circonstances normales, il aurait directement été mis à la porte par la sécurité. Mais vu qu’il était nommé pour un prix, personne ne savait quoi faire. Il est certain qu'il ne veut pas rendre son Oscar, mais la question est maintenant de savoir si l’Académie l’y forcera. La pression de l’extérieur est de plus en plus forte.”

À ce jour, seul Harvey Weinstein, condamné pour viol, a perdu son Oscar pour cause d'agression.