Surprise hier soir à Cannes: Alain Chabat et Gérard Darmon se sont trémoussés sur la plage pour le 25e anniversaire de La Cité de la peur. Et la foule en délire de crier: "Remboursez nos invitations !"

“Quand je suis content, je vomis. Et là, je suis hypercontent.” Par bonheur, cette réplique culte de Dominique Farrugia dans La Cité de la peur, aucun des fans aux anges ne l’a appliquée pour fêter le 25e anniversaire du film sur une plage cannoise. Facétieusement, ils ont par contre scandé en coeur le tout aussi célèbre “Remboursez nos invitations”, sous le regard amusé des trois Nuls, Chantal Lauby, Dominique Farrugia et Alain Chabat. Mais aussi de Gérard Darmon, un tantinet essoufflé après une reprise en live de la Carioca, dans une ambiane de stade de foot.

Le public en rêvait, mais jusqu’à la dernière minute, malgré une pétition ayant recueilli 38.000 signatures, le duo s’était montré (officiellement) très réticent à l’idée de se trémousser sur la plage. Puis, en fin de projection, un inattendu solo de trompette fend l’air. Au milieu du rond de lumière, Alain Chabat lance une jambe sur le côté. Bientôt rejoint par son complice. Côté souplesse, il y aurait certainement à redire, mais question efficacité de l’humour, c’est le sans-faute. Même si, juste après, Alain Chabat, en smoking, n’en mène pas large. “Nous présentons toutes nos excuses. Nous avions pourtant bien répété, mais on a dansé comme des miams. Mais on est content.”

Point de vue partagé par son partenaire de déhanchement. “On pensait être à un niveau un peu supérieur, mais là, on s’est viandé comme des miams. Ça peut arriver. Mais on l’a fait avec le coeur et vous voir là, ça nous a mis vraiment en joie.”

Ensuite, Chantal Lauby et son chien baladeur ont déclenché un “Joyeux anniversaire Les Nuls” repris en choeur par tout le public, avant de laisser le mot de la fin à Dominique Farrugia: “C’était très émouvant. Et ‘Remboursez nos invitations’, c’était magnifique. Merci à tous.”

Un grand moment. Comme seul le Festival de Cannes peut en offrir.