"Pour certaines femmes, la seule manière de préserver leur grossesse est de la nier"

C'est un procès éprouvant qui s'est ouvert ce lundi matin devant la Cour d'Assises de Namur : celui d'une mère accusée d'infanticide.C'est la question du déni de grossesse qui sera au centre de ce procès ! Explications dans Décodons l'Info sur DH Radio.

DH Radio

C'est un procès éprouvant qui s'est ouvert ce lundi matin devant la Cour d'Assises de Namur : celui d'une mère accusée d'infanticide. Début 2012, elle est prises de violentes douleurs abdominales, elle dit alors réaliser que ce sont des contractions et elle accouchera chez elle...elle sert alors le nouveau né si fort, qu'il finit par étouffer. Elle déclare à la police qu'elle ne s'était pas rendue compte qu'elle était enceinte, ni son entourage d'ailleurs ! C'est la question du déni de grossesse qui sera au centre de ce procès ! 

Mais que signifie réellement ce déni de grossesse?
Reine Vanderlinden, psychologue périnatale à l'hôpital Edith Cavell à Uccle est l'invité de Décodons l'Info sur DH Radio.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be