La découverte de la semaine sur DH Radio s'appelle .fen

La découverte de la semaine n’est pas un inconnu. .fen roule déjà sa bosse dans la musique depuis des années. Mais son projet solo a fait mouche.

La découverte de la semaine sur DH Radio s'appelle .fen
©PRINTSCREEN

La musique à ceci de merveilleux qu’elle brasse les cultures et génère des surprises à n’en plus finir. Prenez une rasade de Stevie Wonder. Ajoutez-y quelques zests de Jackson 5 et de Marvin Gaye. Versez une larme d’airs orientaux et une rivière de Jean-Jacques Goldman. Bienvenue dans l’univers de. fen, la découverte de la semaine sur DH Radio avec son second single, Proud, annonciateur d’un nouvel album : Life Is So Beautiful.


.fen, c’est Ahmed Fenidek. Il nous vient de Colfontaine, dans le Hainaut. Mais il revendique aussi ses origines algériennes. Il n’en est pas à son coup d’essai. Tombé dans la musique comme Obélix dans la potion magique, c’est-à-dire dès son plus jeune âge, il a déjà un C.V. qui en jette plus qu’un peu. En 1993, il est actif avec son premier groupe, Arias, et finaliste de Pour la Gloire, l’ancêtre de The Voice, déjà sur la RTBF. Mieux, un des titres de la formation est repris par Khaled, star du raï, sur son album Ya-Rayi de 2004.

Quelques disques plus tard,. fen part voler de ses propres ailes avec un premier album solo en 2008, Pardonner. Bonne intuition, sa musique caresse les oreilles de nombreux programmateurs radio, tant en Belgique qu’en France. Et même ailleurs dans le monde grâce à la plateforme Francophonie Diffusion. La suite s’appelle On a besoin (2011) et est synonyme de nomination aux Octaves de la musique pour le single Walo, tandis que 2012 rime avec une troisième place (sur 200 candidats !) lors de la finale de la sélection pour l’Eurovision grâce au titre Yes I Know.

Il est cependant un projet qui prend probablement le dessus sur tout ce qui précède. Biberonné à la soul des années 60-70,. fen se devait de réaliser son rêve : rendre hommage à son idole, Stevie Wonder. C’est chose faite en 2013 avec un spectacle musical qui l’amènera à se produire avec succès un peu partout en Europe pendant 5 ans : Belgique, Luxembourg, Suisse, France, Pays-Bas, Danemark, etc. Témoin de cette aventure en compagnie de l’esprit de Stevie la petite merveille (Little Stevie Wonder), l’album. fen sings and plays Stevie Wonder est paru la même année.


Jamais à court d’idées,. fen démarche même le monde de l’entreprise. En 2017, avec son projet Music4Biz, il propose aux sociétés de composer leur propre Company Song. Avouez que ça a le mérite de l’originalité (www. Music4Biz.eu).


Aujourd’hui, c’est avec un nouvel album, en anglais et aux influences pop, funk et Motown, qu’il revient après le(s) confinement(s). Un peu de soul spirit made in Belgium mise en boîte par Babl Lemmens (Netsky, Loïc Nottet…), voilà de quoi faire groover un été qui porte bien mal son nom.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be