Quelles sanctions en cas de non-respect de la vaccination obligatoire pour les soignants ? "Les conséquences sont à débattre"

Ce lundi matin Frank Vandenbroucke était l'invité de Maxime Binet sur DH Radio.

Le ministre fédéral de la Santé, masqué, était l'invité de l'émission "Il faut qu'on parle" sur DH Radio, ce lundi. Il y a notamment abordé la vaccination obligatoire du personnel soignant.

Quand cette vaccination obligatoire sera-t-elle effective ? Déjà pour la rentrée ? "Septembre, c'est impossible. C'est pour ça qu'il faut continuer la campagne de sensibilisation auprès de ces gens qui travaillent avec des personnes précaires" , a insisté le socialiste flamand. "On demande pour le moment les avis des partenaires sociaux, mais il faut légiférer. C'est une nouvelle loi et ça prend du temps. Je pense aussi que les patients ont le droit de connaître le taux de vaccination des établissements de soins."


Le ministre n'exclut pas d'effectuer des différences entre les travailleurs des hôpitaux dans cette loi. Il n'est pas encore certain que les personnes qui travaillent dans un hôpital sans être en contact avec des patients soient concernées par cette obligation. Une fois la loi achevée, il y aura par contre des conséquences pour ceux qui ne la respectent pas.

"Une obligation est une obligation" , a annoncé Frank Vandenbroucke. "C'est pour ça qu'on discute avec les partenaires sociaux qui représentent le personnel. Les conséquences sont à débattre."


Vers une obligation vaccinale pour d'autres professions ?

Selon l'homme politique belge, aucune discussion à propos d'une éventuelle vaccination obligatoire pour d'autres professions - comme les pompiers, les enseignants ou les policiers - n'est actuellement à l'ordre du jour. "Il faut bien faire cette distinction avec les professionnels qui, par leur profession, ont un contact rapproché avec des patients", pointe-t-il.

Avons-nous assisté à l'avant-dernier Codeco ?

"Pas du tout", a répondu d'emblée Frank Vandenbroucke. Le ministre de la Santé explique que nous sommes encore loin de la fin de la gestion fédérale de la crise sanitaire: "Le testing, le tracing, la vaccination, la collecte des données... tout cela sont des actions interfédérales", a-t-il détaillé.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be