"Home" de K.ZIA est la découverte belge de la semaine sur DH Radio

Citoyenne du monde, la chanteuse met du soleil dans nos journées avec "Home", titre extrait de son premier album, Genesis. C’est la découverte belge de la semaine sur DH Radio.

"Home" de K.ZIA est la découverte belge de la semaine sur DH Radio

Elle est née à Bruxelles, d’un père martiniquais et d’une mère belgo-congolaise, et elle a grandi un peu partout dans le monde (Paris, les États-Unis, etc.) avant de déposer ses valises à Berlin, sanctuaire d’artistes pas comme les autres. Avouez qu’avec un tel "pedigree", il est difficile de passer inaperçue. Surtout si en plus, on est la fille de Marie Daulne, plus connue sous le pseudo de Zap Mama, neuf albums studio à son actif et une belle carrière internationale. La musique et l’art en général, K.ZIA baigne dedans depuis ses premiers jours. Et que dire de la scène ! C’est à peine si elle n’est pas née dessus précise sa biographie. Il est vrai qu’elle a accompagné sa mère en faisant ses chœurs dès son plus jeune âge. Idem avec son père lors des spectacles de cirque qu’il propose. Rien d’étonnant à ce qu’en 2017, son diplôme de relations publiques et médias en poche, K.Zia opte pour une carrière artistique. Direction Berlin.

L'année suivant, elle sort son premier EP, Red. Suivra une ribambelle de singles accompagnés de leurs clips esthétiquement très réussis, des concerts aussi, et désormais, un album, Genesis, dont est extrait "Home", la découverte belge de la semaine sur DH Radio à partir de ce lundi 14 mars. Un projet dont elle tire toutes les ficelles puisqu'elle est non seulement chanteuse mais aussi auteure-compositrice et directrice artistique. Clips, pochettes, etc., elle gère tout en artiste indépendante qu'elle est et revendique.

Musicalement, ses titres sont à l’image de son parcours : ils brassent les cultures. On y croise du R&B, de la soul, des accents trap et afrobeats, de la pop. Le tout est chanté tantôt en français, tantôt en anglais, avec parfois même une incursion en créole.

"Home" clôture son album Genesis. Chanté dans la langue de Shakespeare, il respire les bonnes vibrations, celles qui vous donnent la patate pour toute la journée. C'était bien le but recherché explique-t-elle dans la présentation du morceau sur YouTube. "C'est le grand final qui n'est fait que de 'good vibes', un hymne pour ma communauté", autrement dit, sa famille, ses amis et ses fans. Bref, tous ceux qui ont rendu possible l'espace artistique dans lequel elle peut s'épanouir et évoluer librement.

Pour en savoir plus sur K.ZIA, rendez-vous sur DH Radio le vendredi 18 mars à 15 h 30 et le dimanche 20 mars à 9 h 30 pour l'interview complète, en compagnie de Philippe Deraymaeker. Ou sur les réseaux sociaux de la station à tout moment à partir de vendredi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be