Les dernières audiences chiffrées sont sans appel, elles ne se sont jamais aussi bien portées.

Les chiffres du CIM relatifs aux audiences des radios sont tombés ce matin et c’est un séisme. Sur la période comprise entre le mois de janvier et d’avril, ils montrent une désaffection de plus en plus grande du public pour les radios d’information en faveur des musicales. Ces dernières ont le vent en poupe comme jamais, à commencer par Nostalgie qui ne décroche plus de sa place de leader en Fédération Wallonie-Bruxelles. Première pour la sixième fois consécutive, la station voit ses parts de marché grandir avec 1 % de gain. Classic 21 fait presque aussi bien en termes de progression et s’installe désormais à la quatrième place du classement. NRJ et Pure enregistrent de belles progressions au contraire de Radio Contact et de Fun Radio qui perdent des plumes. L'une lâche 1 % de parts de marché, la seconde un demi-pourcent.

Le cap des 100 000 auditeurs franchi pour DH Radio

Avec son concept original mêlant musique et infos sans bla-bla superflu, DH Radio garde des parts de marché stables mais peut pousser un cocorico vu sa progression en termes d’auditeurs. Les 12 ans et plus sont près de 57 000 à se brancher sur ses fréquences au quotidien, soit une progression de 24 % par rapport aux chiffres précédents diffusés en début d’année. C’est bien plus que les 50 000 auditeurs enregistrés à la même période l’an dernier. Un bonheur n’arrivant pas seul, DH Radio voit également progresser son audience moyenne hebdomadaire qui franchi pour la première fois la barre des 100 000 auditeurs. Ils sont 105 000 à écouter ses programmes contre 87 000 en début d’année. Voilà qui ancre un peu plus encore la station du groupe IPM dans le paysage radiophonique francophone et cela a un peu plus de deux semaines du verdict du nouveau Plan fréquences.

La Première et Bel RTL dans les choux

Si les musicales ont pour la plupart le sourire, d’autres ne sont vraiment pas à la fête. C’est le cas des radios d’information. Avec seulement 5 % de parts de marché (-1,5 %), La Première dégringole à la septième place du classement, derrière NRJ ! Dans son communiqué, le service public pointe du doigt la méthodologie utilisée pour calculer les audiences qui pénalise selon lui les radios à fort ancrage bruxellois comme La Première.

Bel RTL n’est pas mieux lotie avec ses 11, 6 % (-0,6 %) qui lui valent la cinquième place, derrière Classic 21. RTL Belgium dit prendre acte du recul général des performances de ses différentes radios et entend y remédier au plus vite pour satisfaire à ses ambitions. La seule à tirer son épingle du jeu, c’est VivaCité qui reste la deuxième station la plus écoutée dans le sud du pays avec une part de marché stable à 14,4 %. Elle s’offre aussi le leadership des matinales en semaine avec 20 % de parts de marché.

Le classement en parts de marché

1.Nostalgie (16,3 %)

2.VivaCité (14,4 %)

3.Radio Contact (13,4 %)

4.Classic 21 (11,7 %)

5.Bel RTL (11,6 %)

6.NRJ (5,8 %)

7.La Première (5 %)

8.Pure (3,3 %)

9.Fun Radio (2,5 %)

10.Musiq’3 (1,5 %)

11.DH Radio (0,9 %)

12.Mint (0,3 %)