Les chercheurs de l'université du Michigan et de la faculté de médecine de l'hôpital Mount Sinai, à New York ont démontré scientifiquement qu'il était normal de ne pas pouvoir résister à certains aliments.

Selon Nicole Avena, co-auteur de l’étude, cette étude est "un premier pas dans l’identification d’aliments spécifiques et de leurs propriétés qui peuvent susciter des comportements d’addiction. Cela pourrait changer notre manière de traiter l'obésité . Il ne s’agirait plus de se priver de certains aliments mais d’adopter des méthodes utilisées pour se désintoxiquer du tabac, de l’alcool ou de la drogue"

Max et Nico en parlent dans le Web Parade.
Le Web Parade, c'est tous les jours à 15h20 sur DH Radio.