Dans notre séquence "Face Cam", Laetitia Genin, coordinatrice nationale pour l'association "Vie Féminine", s'est livrée plus personnellement sur sa lutte contre les agressions sexistes dont sont victimes les femmes dans notre société: "Cela fait malheureusement partie de mon quotidien et de celui de la plupart des femmes", reconnait-elle, pointant par exemple des insultes, des comportements déplacés voire carrément des agressions physiques.

Selon elle, il ne faut plus banaliser ces actes: "Il faut croire les victimes", martèle-t-elle. "Il faut un signal fort de notre société qui dit, qu'aujourd'hui, en Belgique, les violences faites aux femmes ne sont plus acceptées", assène Laetitia Genin. "Ce n'est pas normal et ce n'est pas anodin de subir une agression sexiste dans l'espace public et il est légitime d'être reconnue victime."

Heureusement, il semble il y a avoir une prise de conscience à propos de cette problématique se réjouit la coordinatrice nationale de l'association: "Mais il faut maintenant agir et fournir plus de moyens concrets, tant financiers que personnels, pour lutter efficacement", conclut-elle.

--> Retrouvez "Il faut qu'on parle" chaque jour de la semaine à 7h30, sur DH Radio :