Vous l’avez probablement aperçue en placard sur un mur ou sur un abribus. Mais que fait donc la reine d’Angleterre grimée façon rock star et vêtue d’un Perfecto de cuir noir ? Elle symbolise la quinzaine de la brit pop initiée par DH Radio cette semaine. Car ce n’est pas parce que la Perfide Albion se l’est jouée Brexit que nous serons privés de ce qu’elle a fait de mieux sur le plan musical.

Pendant quinze jours, la radio du groupe IPM (La DH, La Libre Belgique) vous propose une programmation plus british que jamais sur ses ondes hertziennes ainsi qu’à travers une webradio spécialement dédiée. Sur cette dernière, accessible via l’appli DH Radio disponible pour iOS et Android, vous aurez accès à une programmation 100 % "rosbif" brossant 60 ans de pop made in UK. Cela va des Beatles, évidemment, à Ed Sheeran en passant par Adele, Phil Collins, Radiohead et The Cure. Sans oublier Oasis dont on célèbre en ce mois-ci les 25 ans du deuxième album (What’s The Story) Morning Glory, chef-d’œuvre de la brit pop qui s’est écoulé à plus de 22 millions d’exemplaires, porté par ses tubes "Some Might Say", "Don’t Look Back In Anger" ou encore l’incontournable "Wonderwall".

DH Radio poursuit également son développement au profit de ses 130 000 auditeurs et les 92 000 fans abonnés sur sa page Facebook. La campagne d’affichage mettant en scène une reine d’Angleterre plus rock’n’roll que jamais n’est qu’un des ingrédients de cette dynamique toujours basée sur la musique et de l’info sans blabla, l’ADN de la station depuis ses débuts. À cela s’ajoute l’arrivée d’un tout nouveau studio high-tech. "Après ce qui est arrivé ces derniers mois avec le coronavirus et parce qu’on ne sait pas ce que réserve l’avenir, nous nous dotons d’un studio dernier cri qui peut-être exploité à 100 % en télétravail, explique le directeur opérationnel Philippe Deraymaeker. Il n’y a plus de console de mixage, de boutons et de curseurs physiques, tout est virtualisé et se pilote depuis des écrans tactiles. On peut être n’importe où dans le monde, on peut tout contrôler à distance."

Londres s'offre à vous

Il n’y a pas que les ondes hertziennes de DH Radio et sa webradio dédiée à la brit pop qui se parent des couleurs britanniques pendant quinze jours, la page Facebook de la station est à l’unisson. En la consultant, vous aurez accès à des quiz musicaux et sur l’Angleterre pour vous distraire. Et sur antenne, un concours organisé jusqu’au 19 octobre vous permet de gagner des allers-retours pour Londres en Eurostar. Pour pouvoir y participer, il vous faut écouter les programmes pour saisir le code nécessaire. Aller à Londres ? La bonne affaire direz-vous puisqu’en raison de la situation sanitaire, il n’est pas question d’y aller pour le moment. DH Radio en est bien consciente et n’entend évidemment pas faire prendre des risques inconsidérés à ses auditeurs. Les tickets Eurostar à remporter son open, c’est-à-dire qu’ils pourront être utilisés quand les conditions permettront à nouveau de voyager en toute sécurité vers la capitale britannique, que ce soit dans six mois ou dans un an.