Patrick Bruel a accordé à DH Radio une interview exclusive ce jeudi après-midi pour parler entre autres de sa tournée qui « synthétise 25 ans de complicité avec le public » comme il l’a souligné en direct sur antenne.

Depuis le 15 mai, Patrick Bruel est en tournée pour fêter les 25 ans de son fameux album « Alors regarde » vendu à 3 millions d’exemplaires qui reprend notamment « Casser la voix », « Alors regarde », « Place des grands hommes » ou encore « J’te l’dis quand même ». « C’est le plus beau moment de ma carrière » nous a confié la star française. « C’est une tournée qui synthétise 25 ans de complicité avec le public. »

C’est avec enthousiasme et émerveillement qu’il évoque les tubes de son album et cette bruelmania qui perdure au fil du temps. « Ça fait des années que cela dure. C’est de plus en plus fort, beau, complice, rock, énergique, … de plus en plus tout ! » dit-il. Et la Belgique garde une place importante dans son cœur. « Partout où je suis passé que ce soit à Spa, Liège, Namur, … la Belgique a toujours été très importante pour moi. »

Patrick Bruel va achever en apothéose sa tournée par un concert à Lille au stade Pierre Mauroy le vendredi 5 septembre prochain. « On s’est volontairement mis à Lille, car je veux que la Belgique soit à ce rendez-vous. C’est le rendez-vous pour la Belgique et le Nord de la France. ». Ce jour là, il sera même accompagné par quelques « guests » sur scène.

Tout comme Francis Cabrel (invité récemment sur DH Radio), Patrick Bruel avoue aussi avoir la difficulté de se renouveler sans lasser le public et trouver des angles pour ses chansons. « Avoir des sujets on en a plein, mais il faut trouver l’angle. Quel angle prendre pour parler d’une journaliste emprisonnée ? J’ai choisi le point de vue des familles. Quel était l’angle pour parler du cyber harcèlement ? Je me suis mis dans la peau d’un papa qui parle à son enfant qui ne parle pas, la chanson est d’ailleurs dans mon album ‘Maux d’enfants’. C’est l’angle qui compte. ».

Découvrez ci-dessus son interview complète par Guy Vermeersch et ci-dessous la bande-annonce de son spectacle.