Le porte-parole interfédéral de la crise Covid-19 s'est confié sur divers sujets, notamment sur le respect des mesures sanitaires. "Je les ai respectées à 95%. Quand ce n'était pas le cas, c'est que pendant une heure ou deux je voyais une ou deux personnes en plus mais toujours avec des distances, toujours avec des précautions", explique-t-il. "Cela fait plus d'un an que je n'ai pas embrassé ma fille."

Comme tout le monde, Yves Van Laethem souffre également du manque de contacts sociaux au quotidien."Surtout la convivialité des rencontres, au niveau des théâtres, des cinémas, dans les restaurants que j'affectionne particulièrement car je suis un épicurien."

Pour notre avenir, Yves Van Laethem est mesuré mais optimiste. "Je ne suis pas aussi inquiet que certains experts. Mais je ne suis pas aussi confiant que plusieurs politiques qui sont eux (trop) confiants", ajoute-t-il à notre micro.

Retrouvez l'interview de ce matin en intégralité :