UN BELGE SUR LA CÔTE D'AZUR: Halte! Passage interdit au Cap Bénat

LE LAVANDOU t Juste à côté de la plage de La Favière (Le Lavandou), à Bormes-les-Mimosas, s'étend le plus grand domaine privé de la région: le Cap Bénat. Le Cap Bénat est un des lieux privilégiés de la Méditerranée. Falaises, promontoires et plages se succèdent: la plage des Fouirades dont l'accès se fait par un escalier creusé dans la falaise, le cap Blanc avec son Fort, la pointe du Cristaou et son îlot rocheux, paradis des plongeurs, le port du Pradet naturellement abrité au fond de la baie, la pointe du Pinet et la pointe de l'Esquillette bien connue des marins pour ses roches affleurantes recouvertes en permanence par la mer. L'eau y est limpide, découvrant de beaux paysages rocheux. Bref, un endroit idyllique! Mais si un des deux versants est protégé par la nature et inconstructible jusqu'à la mer, la partie sud-est du domaine est résidentielle et pleine de superbes propriétés.

Interdiction d'entrer...

Et donc, ici, pour passer, on doit montrer patte blanche: habiter dans le domaine, y louer une des somptueuses villas, ou, au moins, y être invité par un des riches propriétaires. Un gardien, à l'entrée de la propriété, est chargé de veiller au grain. En entrant à l'intérieur du domaine, on y trouve pratiquement une petite ville, avec ses magasins, son épicerie, ses plages privées, son club de tennis et un club de voile l'été en bord de plage. Bref, tout pour y vivre en totale autarcie, coupé du monde. De nombreuses familles viennent y passer des vacances de rêve dans un cadre verdoyant. L'urbanisation du site a privilégié le maintien de la nature omniprésente, en préservant de grands espaces boisés. Les villas disparaissent cachées derrière les pins et les chênes-lièges. Les terrains en pente garantissent les vues dominantes et panoramiques sur les îles et les baies du Lavandou. Des propriétaires qui ne sont pas spécialement connus du grand public.

Dans la région, on se plaît à dire que Saint-Tropez est le lieu où les frimeurs paradent, tandis que le Cap Bénat est plutôt réservé aux grosses fortunes qui ne désirent pas qu'on s'intéresse de trop près à elles. Hommes d'affaires internationaux, politiciens et quelques personnalités médiatiques se croisent là-bas. Un des plus célèbres habitants du Cap est Luc Besson, qui possède à l'intérieur du domaine une superbe propriété achetée pour 1,82 million d'euros en 1995, un fort militaire désaffecté depuis les années 20, transformé en une immense villa avec piscine. Un fait qui a été médiatisé lorsqu'en janvier 2002, le réalisateur fut condamné à démolir partiellement sa propriété reconstruite sans les autorisations communales en bord de mer. Par jugement, la cour donnait donc six mois à Luc Besson pour démolir la piscine et une partie de la surface habitable de 370 m2.

Même si certains habitants de Bormes-les-Mimosas ont accès aux résidences luxueuses de Cap Bénat, la loi du silence est de rigueur, et quand quelqu'un vous parle, c'est toujours sous le sceau de la confidence. On nous a même cité le nom de quelques personnalités politiques belges, mais encore une fois, comme on n'a pas pu vérifier par nous-mêmes, on s'en tiendra à laisser planer le mystère.

Louer au Cap Bénat

Louer au Cap Bénat, c'est possible. Eh oui, mais vous imaginez qu'il faut avoir les moyens. Le prix moyen d'une villa idyllique tourne autour de 2.000 euros par semaine. Pour ce prix, vous pourrez peut-être croiser les invités célèbres de Luc Besson, ou quelques chefs d'entreprise. A vous de voir...

© La Dernière Heure 2003


Les villas encore à louer sur la côte cette année

LE LAVANDOU Toutes les agences sont unanimes: la saison 2003 commence très tard. Par exemple, pour le mois de juillet, on constate un recul des locations par rapport aux autres années. Dès lors, les agences comptent sur les voyageurs de passage pour remplir les appartements.

Une deuxième tendance tend à se dessiner cette année, la nette préférence des vacanciers pour des biens moins chers. Ainsi, les touristes habitués à prendre une villa se ruent maintenant sur des appartements à une ou deux chambres. Avis aux amateurs! Les villas sont encore disponibles en grand nombre sur la côte. Evidemment, il faut avoir les moyens, puisque rappelons que, si le prix d'un studio deux pièces avoisine les 1.150 euros pour deux semaines dans le centre du Lavandou, par exemple, une villa avec piscine vous coûtera aux alentours de 4.000 euros pour les deux mêmes semaines.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be