Folon à Bruxelles

Ma. C.

Du Sablon au quartier Nord, six oeuvres de l'artiste ornent les rues de la capitale et l'aéroport de Zaventem

BRUXELLES A la Fondation Folon, on nous indique qu'avant de mourir, l'artiste avait encore comme projet d'effectuer l'inventaire complet de ses oeuvres. Il n'en aura donc pas eu le temps, mais on peut affirmer sans peur de se tromper que cinq de ses réalisations ornent Bruxelles, de Watermael-Boitsfort à la gare du Nord en passant par le parc Royal. Quatre sculptures et une fresque auxquelles nous ajouterons le bronze de l'aéroport de Bruxelles-National. Petit tour d'horizon pour attirer l'attention des amoureux de l'artiste lorsqu'ils se promènent dans la capitale.

L'oeuvre la plus ancienne de Folon installée à Bruxelles est sans doute cette gigantesque huile sur toile qui orne un des murs de la station de métro Montgomery, en plein coeur du quartier européen. Intitulée Magic City, cette huile sur toile de 165 m2 fut installée au milieu des années 70. Surplombant la salle des guichets, elle offre une vision futuriste de la ville, noyée dans un ciel virant du rouge au bleu.

La ville, thème à nouveau travaillé par Jean-Michel Folon pour une sculpture cette fois. Imposante, La ville en marche se trouve rue du Progrès, à quelques pas de la gare du Nord. Elle fut inaugurée en 2001. Sculpture encore sur le rond-point de la place du Sablon où un oiseau tout en hauteur observe les voitures qui lui tournent autour. Il fut installé il y a quelques années suite à une exposition consacrée à l'oeuvre de Jean-Michel Folon sur la place bruxelloise.

Toujours dans le centre-ville, ne passons pas à côté du Messager, planté dans le parc Royal en 1997 en hommage à Julie, Mélissa, An et Eefje, les victimes de Marc Dutroux, et à tous les enfants disparus.

Notons enfin La petite fontaine aux oiseaux installée dans un petit espace vert en plein coeur de Watermael-Boitsfort.

Invitation au voyage, Voler, un bronze de 3 mètres de haut, est installé à l'aéroport de Bruxelles-National depuis 2000 pour saluer les voyageurs.

© La Dernière Heure 2005


10.000 € pour une aquarelle

BRUXELLES «Moins donne plus.» Telle était la devise de Jean-Michel Folon. Mais il ne la mettait pas en pratique dans le domaine artistique, n'hésitant pas à multiplier les reproductions de ses oeuvres afin de les rendre accessibles à toutes les bourses. Les posters de ses oeuvres les plus célèbres (comme Les oiseaux, par exemple) sont en vente dans la plupart des magasins d'art.

«Cela tire le marché vers le bas, confie un expert de la place de Bruxelles. Folon n'était pas un artiste prétentieux, mais quelqu'un de gentil, sympa, proche des gens. Il cherchait à toucher le grand public avec des créations positives, d'une grande qualité esthétique. S'il avait choisi de produire moins de lithographies, ses oeuvres auraient sans doute valu beaucoup plus. Il n'a jamais fait de toile, mais ses aquarelles numérotées sont estimées entre 5.000 et 10.000 euros. Vu leur qualité, ce ne sont pas des sommes excessives.»

Plus cotées sur le marché de l'art, ses sculptures de bronze peuvent, elles, atteindre des prix nettement supérieurs. «Il en produisait beaucoup, par rapport à d'autres artistes, mais nettement moins que d'aquarelles. La rareté est un critère important. Il faisait couler des bronzes de ses sujets de prédilection, comme des hommes avec des chapeaux, et là, il faut sortir entre 25.000 et 40.000 euros pour acheter une des statues.»

Bizarrement, même lorsque Antenne 2 diffusait tous les soirs son merveilleux générique, la cote de Folon n'a jamais été aussi élevée que ces dernières années. «Depuis 3-4 ans, l'intérêt du public a augmenté à son égard. Et il est probable que cela va continuer.»

A la question de savoir comment il aimerait mourir, le grand admirateur de Seurat avait répondu, voici un an à peine: «En m'envolant». Comme dans ses aquarelles...

Patrick Laurent

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be