Accusé de ne pas avoir assez protégé les joueurs mineurs, Epic Games (Fortnite) va payer 520 millions de dollars

Une sacrée amende.

L'éditeur américain de jeux vidéo Epic Games va verser 520 millions de dollars dans le cadre d'un accord avec l'Agence américaine de protection des consommateurs (FTC), qui l'accusait de ne pas avoir suffisamment protégé les joueurs mineurs de son jeu vedette, Fortnite, selon un communiqué publié lundi.

Une partie de la somme, soit 275 millions de dollars, porte sur des griefs relatifs à la collecte de données relatives à des joueurs mineurs ainsi que leur exposition à des adultes. Le reste, soit 245 millions, concerne des achats réalisés dans le jeu par des joueurs mineurs, qui n'avaient pas conscience d'effectuer un paiement.

-

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be