Chiens, chats, chevaux, éléphants, chauve-souris et poux… Autant d’armes de guerre redoutables

L’affirmation semble sortie d’un roman de science-fiction ou du scénario d’un blockbuster catastrophe. Pourtant, il s’agit bien de la réalité. Depuis la nuit des temps, les animaux participent aux guerres des hommes. Et ils en payent le prix.

Frank Rousseau
An eagle of the Guard from Above company, grasps a drone during a police exercise in Katwijk, on March 7, 2016. - The bird of prey can get drones from the air by catching them with his legs. (Photo by Koen van Weel / ANP / AFP) / Netherlands OUT
An eagle of the Guard from Above company, grasps a drone during a police exercise in Katwijk, on March 7, 2016. - The bird of prey can get drones from the air by catching them with his legs. (Photo by Koen van Weel / ANP / AFP) / Netherlands OUT
Les hommes, non contents de se faire la guerre tout au long des siècles, ont dressé des animaux à leur image afin que ceux-ci participent aux luttes armées. Pendant la Première Guerre mondiale, plus de 14 millions...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité