Entre Winnie l’ourson et l’ours Paddington, la guerre des ours éclate au Royaume-Uni

Dans la littérature enfantine anglo-saxonne, deux ours ont conquis le cœur des jeunes lecteurs : Winnie l’ourson et l’ours Paddington.

Contribution externe
Entre Winnie l’ourson et l’ours Paddington, la guerre des ours éclate au Royaume-Uni

Le premier a vu le jour en 1926 sous la plume d’Alan Alexander Milne et les illustrations d’Ernest Howard Shepard. Winnie est un ours jaune, un peu candide mais animé d’une grande générosité avec ses amis. Il appartient au jeune Jean-Christophe et habite dans la forêt des rêves bleus. Il est très gourmand et raffole de miel.

Paddington est, quant à lui, né en 1958 de l’imagination de Michael Bond. Il est né au Pérou mais a été adopté par la famille Brown qui vit à Londres. Il porte un duffel-coat et un chapeau, et est souvent muni d’une valisette brune. Il est aussi gourmand que Winnie, se délectant, quant à lui, de marmelade.

Paddington est coutumier des maladresses. Pour le Jubilé de platine de Elizabeth II, il a joué une scène à Buckingham avec la souveraine au moment du tea time. Cette charmante prestation lui a valu une nouvelle vague de popularité. Au décès de la reine, de nombreux Britanniques ont déposé des peluches à son effigie devant les grilles des palais royaux. Après les funérailles, ces peluches ont été soigneusement lavées et reconditionnées.

Elles ont ensuite profité d’un séjour à Clarence House et Buckingham avant d’être donnée à l’initiative de la reine Camilla aux enfants défavorisés soutenus par l’association Barnardo’s. On peut dire que depuis le mois de juin dernier, il n’y en avait plus que pour Paddington. L’heure de la revanche a enfin sonné pour Winnie l’Ourson. Puisqu’en avril prochain paraîtra un nouvel épisode de ses aventures, ni plus ni moins que Winnie invité au couronnement du roi Charles III !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be