Europe 1 ne navigue toujours pas en eaux calmes. Après la valse des départs - volontaires ou non - de nombreux animateurs et journalistes, la station jongle désormais avec ses grilles. Première victime : Bérénice. À peine arrivée, l’ex-animatrice qui a fait les beaux jours de Bel RTL pendant près de 30 ans, perd la présentation de la matinale du week-end, annonce Le Parisien. Une décision qui surprend après à peine trois semaines de présence à l’antenne. Et ce d’autant plus qu’elle avait “négocié un gros contrat” en quittant RTL, précise le journal français.

La faute aux audiences ? Manifestement pas. Le Parisien évoque la stratégie des synergies voulues entre les différentes entités détenues par Vincent Bolloré. Les samedis et dimanches matin, sur Europe 1, ce sera désormais la matinale de CNews qui sera diffusée, avec Thomas Lequertier à la manœuvre. Ce type de convergence entre CNews et Europe 1 a déjà été testé, précise le quotidien. Depuis la rentrée, l’émission de débats Punchline, lancée sur la télévision en 2018 et animée par Laurence Ferrari, bénéficie aussi d’une diffusion sur les ondes radio.

Que va-t-il advenir de Bérénice, elle qui se faisait une joie de pouvoir “donner de la bonne humeur à vos réveils du week-end”, comme elle l’avait indiqué sur Instagram il y a trois semaines ? Selon les informations du Parisien, elle devrait prochainement se voir confier une nouvelle émission.