Un propos sexiste toutes les 11 minutes et, en moyenne, 19 séquences discriminantes par émission… Voilà ce que l’on peut lire en guise d’introduction dans une étude conduite par l’Association des journalistes LGBTI, en France. À l’écoute des Grosses Têtes diffusées sur RTL, celle-ci juge que “les minorités sont à nouveau désignées aux yeux et aux oreilles de tou.te.s comme le bouc émissaire idéal”. Sur les 24 émissions analysées, couvrant la période du 21 septembre au 23 octobre, elle a inventorié 159 propos sexistes, 66 séquences LGBTIphobes et 51 remarques racistes.

Les femmes sont prises à partie dans toutes les émissions indique l’étude. Et la communauté LGBTI dans 83 % d’entre elles. “Un comble alors que Laurent Ruquier a pourtant largement diversifié le panel de chroniqueurs et chroniqueuses en invitant régulièrement des hommes ouvertement gays, comme Jeanfi Janssens”, est-il écrit.

“Dans cette course au bon mot à tout prix, les populations étrangères et/ou racisées ne sont pas épargnées : 79 % des émissions comptent des séquences racistes. Et dans la moitié, on entend un florilège âcre d’épisodes où la culture du viol se porte bien", déplore les auteurs du document. Avec de tels constats, il ne s’agit plus à leurs yeux d’un accident de parcours mais d’un acharnement dissimulé derrière le rire. pour l’association des journalistes LGBTI, il y a urgence à réagir. Elle enjoint RTL, Laurent Ruquier et les sociétaires de son émission à réfléchir à leur responsabilité dans la propagation des discours de haine.

M6 soutien son émission

Au moment d’écrire ces lignes, Laurent Ruquier n’a pas personnellement réagi aux accusations dont sont la cible ses Grosses Têtes. Mais d’autres s’en sont chargés à sa place. Sur Twitter, Régis Ravanas, directeur général des activités audio de M6, propriétaire des stations RTL, RTL2 et Fun Radio, a indiqué que “l’humour est une solution, pas un problème”, remerciant aux passages son animateur et ses chroniqueurs qui font rire des millions de Français tous les jours".

Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6, s’est également exprimé sur le sujet, toujours sur Twitter. “Depuis 43 ans, les Grosses Têtes, c’est de la bonne humeur, de l’humour et des sociétaires différents représentant toute la diversité de notre société.. C’est tout cela qui en fait l’une des plus belles audiences de la radio”.

Laurent Ruquier a aussi pu compter sur le soutien de Marc-Olivier Fogiel, ancien de la maison RTL, pour qui certains sont tombés sur la tête. “Savoir rire de tout et de tout le monde… ça fait du bien”, a-t-il commenté sur les réseaux sociaux.

© SCHOUSBOE Charlotte/FTV