Divers André-Philippe Gagnon nous fait voyager dans le temps aux sons des plus grands artistes américains et européens.

En 1985, le Québécois André-Philippe Gagnon interprète, à lui seul, en imitant 18 voix différentes, la célèbre chanson We are the world au Festival Juste pour rire de Montréal. S’ensuit une invitation au Tonight Show de Johnny Carson. Sa notoriété monte alors en flèche. Au point de traverser l’Atlantique pour faire découvrir son talent aux Européens. Dans Champs-Elysées, émission culte de Michel Drucker, ses prouesses vocales sur We are the world ont totalement ébloui Lionel Richie, auteur de la chanson. "La prochaine fois qu’on fait une autre chanson du genre, dit-il, on n’aura qu’une seule personne à appeler !"

Depuis, celui qui a plusieurs fois assuré les premières parties de Céline Dion et que l’on surnomme L’homme aux 1 000 voix est devenu un humoriste de renommée mondiale. De Michael Jackson à Ed Sheeran en passant par Franck Sinatra ou Julien Clerc ou Francis Cabrel, ses voix se comptent par centaines.

(...)