Divers Une interprétation grandiose dans des décors qui le sont moins.

De quelques rires bien sentis, issus directement du texte ("Que tous ceux qui veulent mourir lèvent le doigt !") ou des idées de mise en scène (lorsque le pâtissier Ragueneau utilise un poireau en guise d’épée pour mimer un duel de Cyrano) aux larmes de la dernière lettre de Cyrano à Roxane, scène émouvante au possible, le Cyrano de Bergerac de Villers-la-Ville est d’ores et déjà un succès quasi historique : les 22 représentations annoncées jusqu’au 10 août affichent complet ! Les organisateurs viennent de prolonger jusqu’au 17 et la moitié des places est déjà vendue.

Il y a un point majeur sur lequel il est impossible de faire la fine bouche : (...)