Aujourd’hui, je suis ton coach, je vais t’apprendre à écrire une chanson et à en faire un hit ! " Après les clés du succès donnés par le rappeur Gims, le batteur Manu Katché, la créatrice de mode Chantal Thomass, l’écrivain Bernard Werber, le comédien François Berléand ou encore le sculpteur Richard Orlinski, notre auteur Éric-Emmanuel Schmitt mais aussi l’américain Douglas Kennedy, The Artist Academy a le vent en poupe en ce moment. En effet, cette plateforme de masterclass en streaming verra bientôt l’arrivée de Patrick Bruel, Michèle Laroque ou encore du photographe Yann Arthus-Bertrand pour compléter son catalogue de classes virtuelles et accessibles aux fans. De quoi faire tout doucement concurrence à son homologue US, masterclass.com avec Martin Scorsese, Hans Zimmer, Anna Wintour ou encore Natalie Portman dans ses rangs. "L’objectif est de viser l’Europe, voire la Chine et la Corée ", glisse The Artist Academy, qui compte 15 artistes passionnés à ce jour en à peine deux ans d’existence. "Nous avons des dizaines de milliers d’inscrits depuis le début et cela ne fait que croître depuis la pandémie. La Covid a été clairement un facteur de boost."

Le principe de The Artist Academy ? De la pédagogie avec un suivi derrière et deux formules : l’émotion (117 euros) et la VIP (497 euros). Soit une douzaine de vidéos qui durent à peu près 10 minutes chacune, tel un chapitre à chaque fois. Un véritable cours donné par l’artiste avec des exercices derrière et le partage avec une communauté autour de sa passion pour l’écriture, la musique, le sport ou la cuisine (il y a dix domaines à ce jour). L’accès à cette masterclass est valable durant un an, 24 h/24, et 7 jours sur 7, avec la possibilité d’un live exclusif avec l’artiste. Pour la formule VIP, rajoutez une rencontre en physique avec la star et la possibilité de participer à des concours pour pouvoir éditer votre roman et ainsi réaliser votre rêve. Ou, si l’équipe de Gims a un coup de cœur pour le projet d’un élève, il est aussi possible que cette dernière décide de le gérer.

Bref, des opportunités pour des artistes en herbe, autre que les télécrochets, par exemple. Plus d’infos sur ce savoir-faire d’artistes distillé en leçons vidéo via the-artist-academy.fr.