Divers L’exposition Intimate Audrey proposée à l’espace Vanderborght à Bruxelles, propose un autre regard sur la star Audrey Hepburn.

Audrey Hepburn aurait eu 90 ans le 4 mai 2019. Petite date symbolique qui justifie, en partie, l’inauguration de l’exposition Intimate Audrey à Bruxelles où - faut-il le rappeler ? - la future star hollywoodienne naquit sous le nom d’Audrey Kathleen Ruston, en 1929, rue Keyenveld 48 à Ixelles.

Rarement l’intitulé d’une exposition aura été plus approprié. Hormis une première anti-chambre, bordée de photos célèbres de l’actrice, et une dernière salle, avec projection d’extraits emblématiques de ses films, le parcours est essentiellement consacré à la vie privée d’Audrey - enfant parmi d’autres, d’abord, en Belgique et aux Pays-Bas (où, encore adolescente, citoyenne britannique cachée sous un pseudonyme néerlandais, elle participe à la Résistance), aspirante ballerine à Londres puis New York (où le succès de la pièce Gigi (1951) à Broadway lui ouvre les portes du cinéma), puis épouse et mère de famille, en Suisse, avant de mettre sa renommée au service de l’aide humanitaire à l’enfance, ensuite de l’Unicef, comme ambassadrice, avant son décès en 1993.

(...)