Divers "C'est gratuit (et ça le restera toujours)". Cette formule bien connue a toujours figuré sur la page d'accueil de Facebook, le réseau social aux plus de deux milliards d'utilisateurs. Du moins, elle y figurait jusqu'au 10 août dernier.

Le changement a eu lieu en France dans la nuit du 9 au 10 août. On lit désormais: "C'est rapide et facile". Si Facebook n'a pas communiqué sur les raisons de ce changement, de nombreux utilisateurs se (re)demandent désormais si cela annonce l'arrivée prochaine d'une version payante du réseau social.

© DR
© DR

En avril 2018, la numéro 2 de Facebook, Sheryl Sandberg, avait déclaré qu'une version payante aurait pu être mise en place s'ils en avaient eu les moyens. “Nous ne disposons pas d’un outil pour retirer toutes les publicités ciblées, à un haut niveau. Dans ce cas, nous proposerions un produit payant”, avait-elle dit à NBC.

Alors, bientôt une alternative payante, et peut-être sans publicité, à venir, malgré la promesse faite depuis tant d'années ? Restera à voir si les utilisateurs seront prêts à payer le prix...

"Facebook n'est pas gratuit et ne l'a jamais été"

José Antonio Castillon avocat et expert en droit numérique, pense en revanche trouver une autre explication à ce changement de formule, comme il l'explique à Business Insider. Une directive européenne adoptée en mai reconnaît en effet que l'échange de données constitue une sorte de paiement. "La monnaie de Facebook était et est toujours la donnée personnelle de ses utilisateurs. Mais ça n'a jamais été gratuit, parce que les données valent beaucoup d'argent", explique-t-il. Le changement aurait donc eu lieu pour se conformer à cette nouvelle directive.

Par ailleurs, Business Insider relève que les termes et conditions de Facebook contredisent la phrase d'accroche. On peut y lire, à l'article 7: "Nous ne garantissons pas que la plateforme reste gratuite".