L’humoriste embarque dans la grande aventure de La Mélodie du bonheur made in John Yost.

François Pirette dans une comédie musicale ?

Si, si… En capitaine Von Trapp, qui plus est. Si cela peut vous surprendre, rassurez-vous, l’humoriste montois l’a tout autant été en découvrant sur sa boîte vocale le message lui proposant un rôle dans La Mélodie du bonheur. "J’ai cru que c’était une blague et j’ai réagi très vite tellement c’était gros", avoue un Pirette fier que l’on ait pensé à lui. Mais il a néanmoins mis le temps à se décider pour dire oui. "Je pense cependant sincèrement que je n’aurais pas produit le spectacle sans lui. Il aborde ce rôle de façon humble et je suis quand même étonné qu’il ait accepté", reconnaît Patrick Leveaux, producteur de ce Barnum, qui a regroupé, autour de François Pirette, Charlotte Campion dans le rôle de Maria, Kevin Amos, à la direction musicale et John Yost à la mise en scène, lui qui a déjà dirigé, en 2014, à 230 reprises l’œuvre aux Pays-Bas et avec Charlotte Campion dans le même rôle…

Il faut presque pincer François Pirette pour qu’il réalise vraiment dans quelle aventure il s’est fourré. Même s’il s’en rend finalement tout doucement compte. "Il faudra que je sois à la hauteur des espérances et de l’engagement de l’équipe. J’ai le trac car je suis au service du collectif et l’un des rouages d’une mécanique complexe. Je n’ai ni rêvé ni ambitionné un tel rôle mais je ne vais pas bouder mon plaisir d’en être… Je vais découvrir les coulisses de Disney !"

L’humoriste avoue son attrait pour les comédies musicales. "J’ai d’ailleurs vu La Mélodie du bonheur au Forum lorsque ce dernier était un cinéma. Avec Julie Andrews dans le rôle de Maria, une Julie Andrews que j’ai rencontrée à New York où, comme à Londres, je me suis rendu à de multiples reprises pour voir des comédies musicales." Un univers dans lequel baigne donc celui qui se verra proposer durant une vingtaine de représentations un rôle inattendu. Il lui faudra maîtriser le chant mais aussi la danse. "Je pense que le jour de la première, je n’aurais jamais été aussi fier de voir mes enfants dans la salle venir voir leur papa sur scène."


La Mélodie du bonheur, le 13/4/2016 au Forum de Liège, le 17/4 au Spiroudome de Charleroi ou encore le 23/4 au Cirque Royal de Bruxelles. Infos, dates et réservations : www.classcall.be.