Jamais en pleine lumière alors que Françoise Sagan et sa vie trépidante furent exposées et dévoilées au grand jour, Caroline Loeb fait revivre cette écrivaine à la fois géniale et atypique. 

Seule en scène, d’un étonnant et parfois troublant mimétisme physique et vocal (Sagan avait une manière très saccadée de parler), Caroline Loeb déroule la vie de celle qui a secoué le monde de la littérature en publiant l'inégalable hymne à la mélancolie « Bonjour tristesse » en 1954. Elle avait à peine 18 ans.

L’école (buissonnière), l’argent (beaucoup d’argent), la gloire, les livres, la vitesse et ses accidents de voiture (elle a frôlé la mort à plusieurs reprises), sa lucidité, ses amis, ses amours, ses emmerdes. La vie quoi. Sa vie.

Durant plus d’une heure, à travers une mise en scène envoûtante d’Alex Lutz, elle plonge le spectateur dans l’ouate. Par un texte issu des nombreuses interviews que l’écrivaine a donnés tout au long de sa longue carrière, le temps suspend son vol.

Ce spectacle a été nommé aux Molières 2018 dans la catégorie « Seul en scène ». Françoise Sagan, son esprit et son intelligence ne sont pas morts.

Françoise par Sagan

Ce vendredi 29 novembre à 20h30 au Théâtre de la Toison d’Or

Renseignements : www.ttotheatre.com