"Humoriste, on le ressent. Moi ça s’est ressenti quand j’ai fait le con à table, aux repas de famille. D’autres le sentent dans leurs relations amoureuses et certains décident d’en faire un métier. Et puis, surtout, je n’ai pas le monopole de l’humour. Je n’en ai pas la recette et je sais que je ne fais pas rire tout le monde…"

Mettre en avant des visages moins connus ou accompagner de jeunes humoristes est par contre l’envie de GuiHome. C’est pourquoi il va produire le premier spectacle du tiktokeur Nicolas Lacroix. "Aider un jeune gars de mon âge, qui vient de la même région que moi et qui était hyper chaud de présenter un spectacle à mon festival, c’est déjà un super objectif pour moi." Pourquoi Nicolas Lacroix ? "Je l’avais découvert en vidéo sur Tiktok et j’avais entendu ses chroniques radios sur Tipik, indique GuiHome à propos de celui qui a présenté Du smartphone à la scène au Voo Rire de Liège. Je l’ai déjà vu faire un 15 minutes sur scène et ça se voit qu’il adore ça. Il y a du travail à faire mais il a du potentiel. D’autant plus qu’il est validé par sa communauté. J’ai défini une équipe - coauteur et coproducteur - autour de lui pour le mettre en condition. Même si ça prendra peut-être du temps, on sent qu’il y arrivera. Moi, je n’ai pas eu quelqu’un qui connaissait mes codes web et qui comprenait ce que je vivais. Mon aide peut être un atout pour lui."