Il se souviendra longtemps de sa première fois sur scène. Inno JP a d’abord dû postposer son spectacle d’une semaine au Théâtre de la Toison d’Or pour cause de Covid et le Codeco a été à deux doigts de mettre un terme prématuré à son premier face-à-face avec le public. Cela aurait franchement été dommage car cela fonctionne bien. Tellement bien qu’il est prolongé du 5 au 8 janvier.

Ne vous fiez pas à son apparence, il se définit lui-même comme un Bounty. Noir dehors et blanc dedans. C’est d’ailleurs le fil rouge du parcours de vie de ce Rwandais adopté par un coupe lesbien, qui a vécu dans le Brabant wallon et qui fait face aux idées reçues. Idées qu’il dégoupille avec humour, avec une énorme sens de l’autodérision mais aussi avec ses bonnes résolutions. Comme celle de ne plus fumer ni boire. Nous sommes en début d’année. On peut encore y croire. Quand un spectacle se nomme True Story, difficile d’y glisser des fake news. Quoique…

Une bonne heure de rire sincère, un stand up intelligent et farceur, une écriture dont il alimente régulièrement ses confrères mais dont il profite enfin à titre personnel.

Inno JP

True Story

Théâtre de la Toison d’Or

Du 5 au 8 janvier (attention la représentation du 31 décembre est avancée a 19h)